Le guide essentiel et utile pour les luminaires encastrés.

Luminaires encastrés, lumières encastrables de plafond, spots encastrables, lumières encastrées… quel que soit le terme utilisé, les luminaires encastrés sont parmi les options d’éclairage les plus versatiles sur le marché. Ils sont discrets et parfaits autant pour un éclairage de base que pour un éclairage ponctuel. Ils sont un choix idéal pour l’éclairage ambiant d’espaces résidentiels, commerciaux ou des aires de travail, pour ajouter de la profondeur à une pièce, ainsi que pour mettre en évidence des éléments de décor ou architecturaux ou peuvent même être utilisé comme éclairage encastré extérieur. Cependant, cette versatilité peut être trompeuse. Il y a beaucoup de planification derrière un éclairage à lumières encastrées réussi. Une attention particulière doit être portée à l’emplacement des encastrés, leur installation, direction, couleur, etc. Ce guide vous offre des outils pratiques qui vous aideront à bien comprendre cette technologie et à établir un plan d’éclairage qui réponde à vos besoins.

Avantages des lumières encastrable de plafond :

  • Excellente source d’éclairage ambiant
  • Un choix élégant et moderne qui convient à tous les types de décors
  • Solution qui convient aux plafonds hauts et bas, donnant de la profondeur à l’espace éclairé
  • Excellent moyen de mettre en valeur des éléments particuliers de décor
  • Un éclairage encastré bien pensé vous permet une grande liberté dans votre choix de luminaires d’appoint, puisque l’éclairage de base de l’espace est déjà couvert

Les lumières encastrées sont un choix élégant et moderne qui convient à tous les types de décors, même les plus classiques. Crédit photo : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:The_Royal_York_Toronto..jpg

Astuces de pro

Voici quelques considérations pour vous aider dans votre choix de luminaires encastrables :

Considérations techniques :

  • Taille - Les luminaires de 3 et 5 pouces sont parmi les choix les plus populaires, mais, grâce à la technologie DEL, vous pourrez trouver bien plus de tailles, incluant des spots d’un pouce, pour un effet extra dissimulé et un éclairage invisible mais efficace.
  • Taille du faisceau - Le diamètre du faisceau de lumière diffère d’un luminaire à un autre. Cela vous permet de choisir le luminaire adéquat pour votre application. Par exemple, pour des surfaces de travail (cuisine, aire de travaux des enfants) vous aurez besoin d’un faisceau plus large, alors que pour illuminer un espace précis (une œuvre d’art ou un présentoir d’espace commercial) un faisceau plus petit suffirait.
  • Côte IC - La côte IC (insulation contact) indique si le luminaire peut ou ne peut pas être en contact direct avec l’isolation thermique du bâtiment. Les luminaires sans côte IC doivent être installés à une distance d’au moins 3 pouces de tout type d’isolation.
  • Côte IP – Tout luminaire a une côte IP, qui indique sa capacité d’être installé dans un endroit humide ou poussiéreux. Les luminaires encastrés pour la salle de bains doivent avoir au minimum une côte IPX4.
  • Emplacement des luminaires – Comme il sera difficile de changer l’emplacement des luminaires encastrés une fois installés, il vaut mieux bien planifier cette étape. Au lieu de distribuer l’éclairage à travers le plafond, pensez aux espaces qui ont vraiment besoin d’éclairage: les aires de travail, l’îlot de cuisine, les armoires (placez-les à 20 cm des armoires) ou le bas d’un escalier.
  • Ajustement de la direction – Des luminaires directionnels vous offriront plus de flexibilité, à long terme, lorsque vous changez la configuration de l’espace à éclairer.
  • Garnitures ajustables - Utilisez des garnitures ajustables pour des plafonds inclinés ou des plafonds qui seront lavés.

Les lumières encastrées sont particulièrement pratiques pour des zones de travail, tout en offrant un éclairage ambiant efficace et facile à agencer à d’autres types d’éclairage (lampadaires suspendus, appliques sous-comptoir, etc). Crédit photo : flickr, Gailey kitchen, by NancyHugoCKD.com

https://www.lumenco.ca/media/recessed/imgpsh_fullsize3.jpg

Les luminaires encastrés sont parfaits pour des espaces commerciaux nécessitant un éclairage efficace et surtout flexible, s’ajustant aux différentes configurations des présentoirs, etc. Crédit photo : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:JPG_Farmers_Centre_Place_M·A·C_counter_2013.jpg

Considérations décoratives :

  • Finition - Plusieurs choix de finition sont disponibles pour complémenter le décor de votre espace à éclairer : finition antique, satinée, polie, chrome, brossée ou peinte.
  • Gradateurs – Ajouter des gradateurs vous permet de varier l’intensité de la lumière et de créer des atmosphères différentes dans un espace donné. Même si ce n’est pas une priorité lorsque vous établissez votre plan d’éclairage, vous serez content d’y avoir pensé, plus tard, lorsque vous en profiterez pleinement.
  • Température de la lumière – Cet aspect important à considérer doit être choisi en fonction de la lumière naturelle disponible et la fonction de l’espace à éclairer. Par exemple, les couleurs chaudes conviennent aux salons et aux chambres à coucher, alors que les couleurs plus froides sont parfaites pour des espaces de travail, des bureaux ou les salles de bains. CONSEIL : observez la différence dans lumière naturelle des espaces à éclairer, au fil de la journée. Cela vous aidera à voir comment la lumière est reflétée par les murs et plafonds, et comprendre vos besoins d’éclairage encastrés intérieur au fil de la journée.

Un éclairage encastré bien pensé vous permet une grande liberté dans votre choix de luminaires d’appoint, puisque l’éclairage de base de l’espace est déjà couvert. Crédit photo : https://www.thespruce.com/living-room-lighting-ideas-4134256

Applications des luminaires encastrés

  • MURS : Lampadaires ‘lèche-mur’ ou ‘wall washer’ – utilisez-les pour illuminer un mur, et non pas le plancher ! Leur but est de faire refléter la lumière sur un mur et la renvoyer dans la pièce pour un effet lumineux enveloppant. Placez-les de 18 à 24 pouces du mur, pour un éclairage optimal.
  • ACCENTS : Utilisez des lampadaires de type projecteur ou spot pour faire ressortir des éléments architecturaux ou de décor. Leurs faisceaux de lumière concentrée mettront en évidence des pièces d’art, une belle collection de livres ou l’évier original d’une salle de bains.
  • ESCALIERS : Installez des luminaires encastrés en bas du mur pour un éclairage feutré, sécuritaire et qui mettra en valeur votre escalier ou au long d’un couloir d’espace commercial ou de bureau.

Les luminaires encastrés sont parfaits pour des plafonds hauts, bas ou inclinés. Ainsi, tout espace, peu importe sa taille ou sa hauteur, peut être éclairé de manière efficace mais discrète. Crédit photo : https://www.decoist.com/2012-05-14/attic-apartment-design-white-steep-ceilings/attic-apartment-decoration-9-open-space-kitchen-with-wooden-furniture/

Plan d’éclairage – luminaire encastrés

Afin de créer un éclairage parfait pour votre espace, vous devrez établir un plan d’éclairage détaillé qui prenne en considération les points suivants :

1. Lumens

Le nombre de lumens, ou flux lumineux de l’encastré détermine en grande partie la luminosité de votre pièce. L'intensité lumineuse de votre pièce dépend de deux facteurs : l'utilisation de la pièce et l'ambiance que vous souhaitez produire. Par exemple, si vous avez un bureau à domicile, vous voudrez qu'il soit bien éclairé. Toutefois, vous préférerez une lumière plus diffuse pour une chambre à coucher. Ceci dit, l'utilisation faite de la pièce n'est pas le seul facteur à déterminer le flux lumineux de votre spot encastré.

2. Hauteur du plafond

La hauteur de votre plafond joue également un rôle important vis-à-vis des lumens générés par une lumière. Les plafonds plus élevés nécessitent un flux lumineux plus élevé afin de générer une ambiance suffisamment éclairée. Sachant cela, la première étape de planification de votre éclairage encastré est de mesurer la hauteur de votre plafond.

3. Quantité de lumière

Votre prochaine étape consiste à calculer la quantité de lumière dont vous avez besoin. Pour cela, il vous faut tenir compte de quelques éléments. Dans quelle pièce souhaitez-vous installer vos spots encastrés ? En général, les chambres requièrent un nombre moins élevé de lumières par rapport à la superficie que les salons ou les couloirs. De même, les cuisines et les salles de bains ont besoin de plus de lumière que les salons et les couloirs. Bien entendu, la taille de la pièce que vous souhaitez éclairer joue également un rôle majeur pour déterminer le nombre de lumières dont vous aurez besoin. Cela peut paraître évident, mais il faut préciser que les grandes pièces nécessitent un plus grand nombre de lumières. La prochaine étape consiste donc à mesurer la longueur et la largeur de votre pièce.

4. Équation d'espacement

Un dernier mot sur l'espace entre le mur et le premier spot lumière : vous devez placer le premier spot à une distance de la moitié de la distance entre deux spots. Par exemple, si la distance entre deux spots est de 40 pouces, la distance entre le mur et le premier spot doit être de 20 pouces.

LIENS UTILES :

Avez-vous trouvé vos réponses dans notre guide ?

AVEZ-VOUS D’AUTRES QUESTIONS ?

 

AVEZ-VOUS BESOIN D’AIDE

pour choisir les bons lampadaires encastrés pour votre projet ?

 

CONTACTEZ-NOUS



Ajouter un élément graphique ici (bannière horizontal)….en posant la question vous avez besoin d’aide à choisir le bon luminaire high bay (….fournir ici façon de nous joindre Tel. : 1-888-571-5529

Courriel : [email protected]

Live chat disponible sur notre site web : www.lumenco.ca